Un exemple d’irrespect envers le client : Regus

Mise à jour du 12 juillet 2011 : j’ai finalement reçu hier un mot d’excuse et un chèque de remboursement de mes frais. Étrangement, le chèque était un chèque personnel de la directrice du centre parisien, et non un chèque de la société Regus. J’ai remercié la directrice du centre ; je ne toucherai pas son chèque. La Directrice des Opérations de Regus m’offre également une journée de location d’une salle de réunion dans le centre de mon choix. L’incident est clos. Mais cela a pris un mois.

Mise à jour 22 juin 2011 : la Directrice des Opérations de Regus vient de m’appeler et nous venons d’avoir un échange constructif. Il semble que ma mésaventure soit enfin prise en compte par Regus. A suivre…

Que faire quand on est client d’une entreprise qui commet une faute envers vous, refuse de la reconnaître et de vous dédommager ? Simplement dissuader les autres d’aller chez eux.

C’est la mésaventure qui m’arrive avec la société de location de bureaux Regus. Je possède chez eux un abonnement à leur offre Business World Platinium Plus qui me donne le droit de disposer d’un bureau chaque jour dans un centre à Paris, pour un montant forfaitaire mensuel.

J’avais réservé pour le lundi 13 juin dernier un bureau pour la journée dans un centre parisien de Regus. La veille, j’avais reçu par e-mail la confirmation de mon bureau. Pourtant, le 13 au matin, quand je suis arrivé, il n’y avait personne à l’accueil pour m’ouvrir le bureau que j’avais réservé. Toute la journée, il n’y a eu personne à l’accueil. Nous n’avons pu accéder aux locaux que grâce à la gentillesse des entreprises louant un bureau permanent dans le centre (qui elles disposent d’une clé leur permettant d’accéder au centre 7j/7, 24/24, contrairement à l’offre Business World) :  constatant l’absence de personnel, ils ont bien voulu badger pour nous. Mais au lieu d’un bureau, mon collaborateur et moi avons dû travailler dans des conditions désastreuses toute la journée, dans le seul endroit qui nous était accessible, le business lounge du centre, au sous-sol,  sans fenêtre.

Il se trouve que j’avais donné rendez-vous ce jour-là à un visiteur pour un entretien. Au lieu du bureau sensé donner une bonne image de mon entreprise, j’ai dû expliquer à mon visiteur que je ne pouvais la recevoir que dans un café, à côté.

Remontant le problème à Regus, la seule réponse que j’ai obtenue, par mail, le 14 juin,  du centre d’affaires parisien en question est la suivante :

« Cher Monsieur,

Je suis la responsable du site et je suis navrée de lire votre email.

Nous ouvrons nos portes tous les jours à 8.30. Etes-vous arrivé avant?

Je reste à vote disposition pour toute réservation future et nous vous attendons ce jour si vous le souhaitez.

Cordialement,
N.N.
Center Manager »

Quant au centre de réservation téléphonique de Regus, voici que qu’il m’a répondu le 16 juin :

« Bonjour Mr Delacroix,

 

J’ai bien réceptionné votre email et vous en remercie.

Le centre vous a déjà répondu a ce sujet, et je ne pourrai faire plus que ce qui vous on offert. »

Ce qui m’est offert, en l’occurence, c’est rien : ni reconnaissance du dysfonctionnement de Regus, ni prise en charge des frais occasionnés pour réaliser mon entretien dans un café au lieu de le faire dans un beau bureau, ni aucun geste commercial.

Voici ce que je demandais dans un mail du 14 juin :

« Je serai gré à Regus de prendre en charge les frais que j’ai dû engager et de m’accorder un geste commercial sur ma prochaine facture Business Word. »

Les frais se montent à 14 euros. Le geste commercial me semble la moindre des choses.

Mais rien ! Nada… Même pas des excuses.

Dans sa communication, Regus invite à imaginer les espaces de travail autrement. Pour ma part, c’est clair : je vais les imaginer sans Regus.

 

Print Friendly

7 réflexions sur “ Un exemple d’irrespect envers le client : Regus ”

  1. Regus la grosse arnaque
    Moi je me suis pas fait rembourser car jai payer mais na pas utiliser les service

    1. Si vous étiez les seuls…
      J’ai testé Regus dans au moins 10 pays an Europe et à chaque fois les remarques sont les mêmes : manque de service, pas professionnels, rien pour vous dépanner, les salles sont à des adresses prestigieuses mais vous êtes relégué à la cave.
      La consigne: centre d’affaire oui, Regus Jamais !

      1. Bonjour Monsieur Montet, j’ai eu bien des désagréments avec Regus, en 2011, comme en témoigne ce billet. Toutefois, je dois dire qu’en juillet 2011, j’ai reçu des excuses à haut niveau et une compensation. Après deux ans sans relation d’affaires avec Regus, j’ai décidé de leur redonner une chance. Depuis deux mois, je suis satisfait de mon bureau, à Rueil Malmaison. La directrice est sympa et se démène pour servir ses clients. Donc, je crois que l’offre Regus est très inégale d’un centre à l’autre. C’est un vrai problème auquel ils devraient s’atteler sérieusement.

      2. Marrant j’ai vécu la même chose à Regus Maroc : j’ai passé 5 jours dans un bureau en chantier à Rabat Souissi sans téléphone, ni internet et pas de toilettes. Ils m’ont envoyé à Regus Casablanca dans un parking : je me suis cassé au bout de 3 jours. 8 mois après je réclame encore mon argent et des excuses

  2. Bonjour,

    Je suis actuellement en discussion avec REGUS, je loue depuis plusieurs mois un bureau, que je souhaitais pour m’assurer un débit internet de 70 mégas environ, or je n’ai jamais eu plus de 3 mégas.
    J’ai donc demandé à rompre le contrat et ils ne veulent pas. Cela traîne et j’ai accusé de grosse perte pendant quelques semaines. Je leur demande simplement le remboursement de la caution et de partir du bureau en bon terme, et je souhaite domicilier toute de même ma société chez eux. Rien n’y fait.
    Malgré la sympathie du responsable du centre et des hôtesses d’accueil, qui n’est pas remis en question.

    1. Bonjour, je rencontre également le problème avec regus. Je souhaite une rupture anticipée parcequ’îl m’est impossible aujourd’hui d’assurer le paiement du loyer de 1678 euros pour 12m2 internet et tel inclus et signer un contrat de domiciliation a la place du contrat initial. Mais refus du manager qui ne veut pas résilier et me demande de payer les loyers jusqu’au terme du contrat. Or dans le contrat regus peut résilier de façon anticipée si l’entreprise est dans l’incapacité de payer les loyers. Il me répond qu’il a un chiffre d’affaire a faire et basta la flexibilité. Cela me met dans une situation plus que difficile. Pourtant j’ai toujours payé les loyers a temps et que j’ai anticipé la situation en parlant de ma situation au manager afin d’éviter des impayés sans oublier qu’actuellement j’occupe un bureau plus petit que celui prévu au contrat. Je ne sais pas quoi faire, je suis désespérée.

      1. Bonjour Audrey, nous sommes exactement dans la meme condition et desesperees. Il y a un an nous avons crée notre entreprise, et en s’ informant sur les solutions d’avoir une flexibilite’ de louer un office que on pourra un jour alargir selon le développement des affaires, en trouvant aussi un article (!) que un Centre d’affaire est une très bonne solution pour les jeunes entreprises car le contrat de services ont peut aussi resilier avec 2 mois de preavis. Nous avons signe’ le contrat avec Regus. J’ai lu le contrat et il n’y avait aucune clause concernante la resiliation. J’ai donc pris comme certain que ca veut dire que il y aura une normative que regle les delais des resiliation de contrat de services, justifies par des eventuelles motifs importants..
        Les affaires ne sont pas allee bien (notre activité etant très specifique) et après 6 mois, on n’ayant presque. rien facture’ nous nous sommes retrouve’ sans la tresorerie. Nous avons explique’ la situation au chef de Centre, et lui, il nous a remercie’ pour lui dire tout sincerement et en anticipe’ (nous avons paye’ toujours regulierement). Après il nous a prepare’ une operation suivante: une pause dans le contrat et possibilite’ de reprendre après 6 autres mois. On n’ayant aucun autre choix, nous avons donc singe’ le nouvel contrat, de nouveau pour la duree d’un an (la je n’ai pas encore compris que c’est impossible de resilier, meme dans le cas de problemes). Le loyer du contrat nouvel etait encore plus cher..Mais j’etait oblige’ de le signer, en ne pouvant plus payer les loyers.. A moitie’ de periode de ‘pause’ nous avons trouve’ finalement les premiers clients, et aussi des bons clients. Mais en ayant une dette de 9 mois precedents sans facturer, cela ne me permet pas encore a payer le loyer, qui chaque mois arrive TTC vers 1500 euro. Donc de nouveau nous sommes allees au chef du centre, cette foi-ci pour resilier et de ne garder que la domiciliation + services téléphonique (parce’que nous avons finalement reussi a faire démarrer, on arrive a faire le chiffre d’affaire qui, après avoir rembourse les dettes de la premiere annee dans quelques mois va nous permettre a commencer a nous mantenir de notre travail.. Mais cela pour moment en continuano a travailler a domicile. Si on devra payer le loyer de ce montant, dans peut de mois on devra fermer notre activite’, en perdont tous nos immenses efforts de créer l’entreprise, par deux personnes au chomage et d’une seule famille..pourtant nous avons reussi a démarrer et de trouver des clients..Grace a notre idee’ d’activite’ nous sommes reussi a faire arriver le travail pour quelques autres entreprises du region..Nous avons propose’ de payer le montant de 4 mois. Mais Regus nous a informe’ qu’on va payer tout, jusq’au a la fin de 12 mois. En plus, entre tout les factures de l’annee dernière au moins la moitie’ etaient avec des erreurs, nous avons un archive des notes d’accredits, je me suis perdu finalement avec les contes.. et il me semblait lir que le fondateur de Regus l’a créé pour donner le support aux entreprises.

Les commentaires sont fermés.